top of page
1.jpg

À LA MER AVEC
DES ENFANTS

CINÉMA

Une soirée mémorable ! Un immense merci à chacun d'entre vous pour avoir partagé l'émotion de notre première soirée de l’initiative "Bulgarie à l’écran : Classiques en vedette". Merci de votre présence chaleureuse et passionnée ! Vous avez rendu cette soirée inoubliable. Un merci tout spécial à nos invités d'honneur, Alexandre Tchobanoff et Marc Durand Koehler-Lumière, dont les interventions historiques ont enrichi notre expérience cinématographique et nous ont fait découvrir les coulisses du début du cinéma. Et bien sûr l'honneur qui revient à la Bulgarie d'avoir été le 6ème pays dans le monde d'avoir réalisé une projection cinématographique ! Nous vous invitons de prendre part à notre aventure dès maintenant ! En complétant le petit sondage, vous avez la possibilité de voter pour le/les prochain/s film/s à faire venir à Paris dans le cadre de notre initiative :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeF2r8c3tVI0rK3zIovL47xbzblO8DJsjyrInvxyORfUFIL0A/viewform

Synopsis du film :

Pour plus d'informations à l'e-mail : acartavenir@gmail.com

"À la mer avec des enfants" est un long métrage bulgare (pour enfants, comédie) de 1972 réalisé par Dimitar Petrov, basé sur le scénario des frères Mormarevi. L'opérateur est Krum Krumov. La musique du film a été composée par Petar Stupel. Le film se compose de deux nouvelles.

LE DAUPHIN
Pendant que les enfants sont assis sur le quai, ils voient Ognyan accoster avec un bateau plein de poissons. Les enfants sont intrigués et lui demandent de les accompagner. Le jeune homme refuse, mais à ce moment-là il voit Elena, la sœur de l'un des enfants, et accepte immédiatement de les accompagner, mais avec elle.
Les garçons sont prêts à tout pour Ognyan : couvrir les retards d'Elena, faire semblant d'être malade, comploter. Le prix de rêve est que le pêcheur leur présente un dauphin.

Ognyan sera-t-il à la hauteur de leurs attentes ou s'agit-il pour lui d'un simple amusement passager ?

PHOTOGRAPHE
L'oncle Mancho (Georgi Partsalev) part en mer. Il est en voyage d'affaires avec un jeune collègue que sa femme ne connaît pas. Lorsque le petit Pipsy est arrivé à Nessebar, son voisin de Sofia l'a photographié avec son ami. L'oncle Mancho décide qu'il est extrêmement important d'accepter le négatif compromettant et que le bon moment peut attendre. Son idée est d'emmener les enfants à des fêtes et de prendre des photos jusqu'à ce que le film soit terminé, et quand il est lavé, il disparaît.


Combien de clichés faudra-t-il pour achever cette pellicule ? Quels rires et quels moments de complicité nous réserve-t-elle ?

bottom of page